La Marseillaise : communiqué de la Filpac-CGT et du SNJ-CGT

logo cgtRéunis ce jeudi 20 novembre 2014 à l’union locale CGT Vitrolles, sous l’égide de l’UD CGT 13, la FILPAC et le SNJ CGT La Marseillaise-l’Hérault du Jour unissent toutes leurs forces pour mener bataille pour la sauvegarde du titre La Marseillaise-l’Hérault du Jour déclaré en cessation de paiement le 14 novembre dernier.

Convaincus de la nécessité absolue de préserver le seul titre régional progressiste des régions Paca et Languedoc-Roussillon d’autant qu’il est le garant du pluralisme de la presse et par là-même de la démocratie, toutes les composantes de la CGT font corps pour relever le défi de sa survie.

Ce communiqué historique s’inscrit dans un processus commun constructif et revendicatif, dont la première pierre est celle de construire la pérennité du quotidien régional avec l’ensemble des salariés, dès à présent, dans l’opportunité d’un nouveau projet. Les syndicats pèseront de tout leur poids pour actionner les leviers qu’ils estimeront nécessaires.

La CGT dans toutes ses composantes va interpeller, comme elle l’a toujours fait, l’ensemble des décideurs politiques, le gouvernement, les collectivités territoriales afin qu’un quotidien comme La Marseillaise, qui vise la transformation sociale, poursuive son activité en relais des nombreux conflits en cours et du mouvement social.

Dans l’immédiat, ils s’engagent à tout mettre en œuvre pour que les droits des salariés soient respectés et à assurer leur accompagnement tout au long de la procédure judiciaire.

Seuls les combats menés portent leurs fruits. Nous appelons toutes les forces vives de la région, le personnel, les lecteurs et les citoyens à se mobiliser devant le tribunal de commerce de Marseille ce lundi 24 novembre 2014 à 8h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *