Presse spécialisée : les ASH toujours en grève !

La rédaction des Actualités sociales hebdomadaires (groupe Info6tm) est en grève depuis le 2 janvier. Passés de 23 à 11 salariés (dont plus que 6 rédacteurs) en à peine quatre mois, les journalistes réclament des embauches.
Leur direction refuse d’ouvrir des négociations pour sortir de cette crise qui a empêché la parution du magazine la semaine dernière et, quoi qu’elle en dise, la publication d’un magazine digne de ce nom cette semaine (qui doit arriver dans les boîtes aux lettres demain).

 

Après Liaisons sociales magazine et Entreprise & carrières dont les rédactions ont été vidées au cours de l’année 2016, les journalistes des ASH craignent pour leur titre. En effet, M. Grandidier, leur propriétaire, impose à tous les titres de presse professionnelle qu’il s’approprie un modèle unique de production low cost. Il consiste à confier à une agence de contenu (la sienne : Pixel image) la fourniture de la matière rédactionnelle de toutes ses publications, aussi bien dans le secteur de l’agriculture que dans ceux des transports, du tourisme, de l’animalerie, du droit des affaires, des RH ou de l’action sociale et médico-sociale. Avec ce modèle les ASH, titre de référence auprès des acteurs sociaux et médico-sociaux, ne sera plus en mesure d’offrir une information approfondie sur les acteurs, les problématiques et les enjeux qui intéressent ses lecteurs.

La grève continue. Une pétition de soutien au mouvement, initiée le 4 au soir, a déjà recueilli plus de 1500 signatures. Et une caisse de solidarité a été ouverte lundi soir.

La pétition –> ici

La caisse de solidarité –> ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *