Déclaration des syndicats du « Monde » : Pas de journal ? Nous sommes solidaires !

lemonde

Les employés, cadres et ouvriers de la SEM sont mobilisés contre un projet de filialisation des « fonctions groupe » que veut mettre en place la direction du Monde début 2015. Demain, ils vont stopper la sortie du journal et celle du magazine, et perturber fortement l’activité du site. Nous devons les soutenir.

Cette filialisation, en clair la sortie de la SEM de tous les métiers non journalistiques, signifie pour ces dizaines de collègues une remise en cause des conventions collectives de la presse, de leurs droits de salariés, de tout ce qui fait leur attachement à notre maison commune. Ils ont raison de se battre pour les préserver ! Le discours de la direction, enrobé dans de bien belles intentions tels que le « respect de notre modèle social » ou la préservation d’« une identité forte », n’est qu’un leurre : lors des dernières discussions, elle a maintenu son projet sans aucune garantie réelle pour l’avenir.

Ce projet qui démantèle notre collectivité de travail nous concerne tous. D’abord parce qu’en sortant les personnels administratifs et techniques, il remet en cause notre histoire, nos liens particuliers interprofessionnels, tous métiers confondus que nous avons tant bien que mal préservés depuis la Rue des Italiens.

Mais aussi parce que nous allons nous retrouver bien seuls dans notre petite SEM ! A quelque 400, quel sera notre rapport de forces dans nos instances représentatives ? Comment penser que la logique d’économies que met en place la direction, poussée par les actionnaires, va s’arrêter aux seuls non-journalistes ? Dans quelques mois, nous serons à notre tour trop coûteux, trop nombreux.

C’est pour toutes ces raisons que l’intersyndicale des journalistes s’est trouvée dès le début aux côtés des syndicats des ouvriers, employés et cadres de la SEM dans le refus de ce projet de filialisation. Et que nous vous appelons aujourd’hui à être solidaires de leur lutte pour le retrait d’un projet qui nous menace tous.

L’intersyndicale (CFDT, SNJ-CGT, SNJ), Info’Com et la CNT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *